Massage-Montreal.com

Saisir la massothérapie | Montréal | Québec

  • RSS
  • Delicious
  • Facebook
  • Twitter

L’art ancien du massage

Posted by admin mars - 6 - 2011 Commentaires fermés

L’Art Ancien du Massage

Chine et Grèce Antique

Le massage est l’une des plus anciennes thérapies connues de l’homme. Les premières écritures traitant du massage viennent de Chine et remontent à 3 000 ans avant Jésus Christ. Les Grecs antiques et les Romains utilisaient le massage pour préserver la santé et favoriser la guérison. Homer écrivait au sujet d’un mélange huileux utilisé pour le massage 1 000 ans avant Jésus Christ. Hippocrate, le père de la médecine moderne conseillait de prendre un bain aromatique et d’avoir un massage parfumé quotidiennement pour l’entretien de la santé. Ceci était basé sur ses recherches sur les bénéfices d’un massage régulier.

Aujourd’hui le massage est employé pour détendre le corps et l’esprit et pour soulager des efforts et des contraintes de la vie quotidienne. Beaucoup de problèmes de santé modernes dont nous souffrons peuvent être directement liés à des niveaux élevés de stress. Le contact stimule le cerveau pour produire des endorphines, les conducteurs et les filtres naturels de l’humeur et de la douleur, mais le massage est bien plus qu’un simple traitement qui nous fait nous sentir bien. Les études prouvent que le massage augmente notre fonction immunitaire et abaisse le niveau de nos hormones de stress.

On doit à Hippocrate le code médical de l’éthique connu sous le nom de  » serment d’hippocrate « . Mais il a également écrit sur les effets du massage, déclarant qu’un médecin se devait d’être compétent dans beaucoup de choses, mais qu’il devait l’être assurément en  » frottement « . Le mot réel employé par Hippocrate était l’anatripsis,  » friction  » en grec et c’est l’une des principales techniques utilisées de nos jours dans le massage thérapeutique.

Afrique, Orient et Pacifique

Le massage a été employé pour soigner tout au long de l’histoire (sans aucun doute avant même les premiers écrits). Il y a un instinct naturel dans le fait de frotter un point endolori ou une douleur pour se sentir mieux, et les différentes cultures partout dans le monde s’en sont inspirées pour développer différents styles de massage. Le massage est tellement ancien que son éthymologie reste incertaine – il viendrait du Grec antique  » massein  » (pour malaxer), du  » mass  » arabe ou  » mashesh  » hébreu (pour presser).

La première référence écrite au massage figure dans le  » Nei Ching « , Le Classique de médecine de l’Empereur Jaune (écrit environ en 2700 av JC en Chine), qui décrit beaucoup de techniques de massage et leur utilisation. Les textes indiens sur la médecine Ayurvedique aux environs de 1800 av JC décrivent également le massage. Il y a beaucoup de références dans le vieux testament de la bible à la pratique de personnes étant  » ointes avec de l’huile « , en particulier après un long voyage. Aux environs de 500 av JC, il y a aussi des références au massage dans les textes médicaux d’Egypte, de Perse et du Japon.

Dans les modèles orientaux du massage, on met l’accent sur l’idée d’équilibrer l’énergie dans le corps. Le massage d’Acupression s’est développé en Chine, basé sur les méridiens et les points d’énergie d’acuponcture. Il est employé souvent en combinaison avec d’autres systèmes traditionnels tels que  » Anmo  » (presser et frotter) et  » Tuina  » (pousser et tirer). Au Japon, le massage  » Amma  » qui utilise diverses techniques de pression, frottement et étirement était traditionnellement pratiqué par des praticiens aveugles. Le Shiatsu combine ceci avec des techniques de pression sur des points d’acuponcture. Le massage thaï combine également la pression, le frottement et les étirements avec des techniques qui travaillent sur les lignes d’énergie du corps.

En plus de son utilisation par des professionnels habiles, le massage a été employé dans les familles dans l’ensemble de l’Asie et l’Afrique, en particulier par des mères massant leur bébé, et le massage de la tête fait partie intégrante d’une visite chez le barbier ou le coiffeur dans une bonne partie de l’Afrique du Nord et de l’Asie. Le massage s’est également développé indépendamment dans d’autres régions du monde. Les premiers visiteurs européens des îles Pacifiques ont décrit l’utilisation du massage (tel que le  » Lomilomi  » hawaïen) ; Le Capitaine James Cook, lors de son troisième voyage dans le Pacifique vers la fin du 18ème siècle, a bénéficié d’un massage ( » romee « ) à Tahiti pour soulager une douleur sciatique.

Comments are closed.

  • osteopathe
  • massotherapeute
  • massothérapie
  • urgence massothérapie